Miellat

Le miellat est un liquide épais et visqueux, constitué par les excréments liquides, riches en sucres et en acides aminés, des Homoptères ou de cochenilles, déposés sur les feuilles ou projetés par les cornicules.


Catégories :

Miel

Définitions :

  • Excrément liquide émanant surtout des pucerons particulièrement prisé par les fourmis. Ces dernières déplacent les pucerons pour les mettre dans les meilleures conditions de production de cette substance. (source : jardi22)

Le miellat est un liquide épais et visqueux, constitué par les excréments liquides, riches en sucres et en acides aminés, des Homoptères (pucerons) ou de cochenilles, déposés sur les feuilles ou projetés par les cornicules.

Le miellat des pucerons est prélevé par les fourmis dites éleveuses. Ces dernières caressent avec leurs antennes les pucerons[1] qui libèrent le miellat récolté alors par les fourmis. Les fourmis profitent par conséquent d'une ressource de nourriture sucrée et abondante et le puceron d'une protection contre les prédateurs et contre les champignons qui se développeraient (fumagine) si le miellat tombait simplement sur les feuilles et branches.

Le miellat est aussi récolté par l'abeille à miel en complément ou à la place du nectar pour produire un miel plutôt sombre, moins humide que le miel de nectar, aussi nommé miellat (miel de sapin, miel de forêt, miel de chêne, miellat du maquis corse... ). Quoiqu'il provienne d'excréments de pucerons régurgités par des abeilles, ce miel est particulièrement prisé, en particulier dans les pays anglo-saxons, où on l'appelle honeydew, c'est-à-dire rosée de miel. Le miel de metcalfa est un miellat tirant son nom non pas d'une plante (d'aucuns auront cherché celle-ci dans l'ensemble des flores envisageables… sans résultat, et pour cause), mais directement du Metcalfa pruinosa, insecte d'origine américaine ayant colonisé le sud de la France (entre autres).

La récolte de ce type de miel est particulièrement aléatoire car de nombreux facteurs (climatiques entre autres) influent sur la production. En effet, il est indispensable que la plante, le puceron, et l'abeille puissent bénéficier de bonnes conditions, sachant que si la pluie, par exemple, convient à l'arbre, elle est plus que néfaste à l'abeille. Ce qui explique les irrégularités dans les récoltes.

La composition du miel de miellat est d'environ 16 % d'eau, 38 % de fructose, 27 % de glucose, 3 % de sucrose, 9 % de dextrose, 5 % de mélézitose, 7 % d'acides aminés et de minéraux.

Une fourmi captant la sécrétion d'un puceron
Miellat génèré par Claviceps purpurea sur seigle

Autres miellats

Le miellat peut aussi être un liquide épais et visqueux riche en sucres génèré par des champignons du genre Claviceps. Ces champignons se connectent sur le dispositifs vasculaires alimentant les grains de graminées. Le surplus de sucres (dont la nature dépend des enzymes des divers Claviceps) est excrété. Le miellat attire les insectes et peut participer à la dissémination des spores.

Références

  1. Ils sont nommés «insectes trophobiontes», la trophobiose   (en) désignant la symbiose dans laquelle un des partenaires apporte la nourriture.

Liens externes

Recherche sur Google Images :



"miellat de cochenille sur"

L'image ci-contre est extraite du site liorzer.pagesperso-orange.fr

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (1024 × 683 - 90 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : miellat - miel - pucerons - fourmis - abeille - liquide - sucres - champignons - insecte - récolte - claviceps - épais - visqueux - excréments - riches - acides - aminés - feuilles - récolté - nourriture -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Miellat.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 27/10/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu