William Morton Wheeler

William Morton Wheeler est un entomologiste américain, né le 19 mars 1865 à Milwaukee et mort le 19 avril 1937 à Cambridge.



Catégories :

Entomologiste - Entomologiste américain - Histoire de l'entomologie - Naissance en 1865 - Décès en 1937

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • William Morton Wheeler, son of Julius Morton Wheeler and. Caroline Georgiana (Anderson) Wheeler, ..... in Cambridge, saw relatively little of him. When the new Bio-..... Notices biologique sur les fourmis Mexicaines. Ann. Soc. Entom.... (source : books.nap)
  • En deux mots Dès 1915, l'entomologiste William Morton Wheeler évoque l'existence de fourmis sans reine. Leur existence ne sera démontrée que dans les années... (source : larecherche)
  • Publications of William Morton Wheeler : Wheeler, W. M. 1900.... Browse or download entire file (420k) · Wheeler, W. M. 1901. Notices biologiques sur les fourmis mexicaines....... Harvard University Press, Cambridge, MA. 179 pp.... (source : osuc.biosci.ohio-state)

William Morton Wheeler est un entomologiste américain, né le 19 mars 1865 à Milwaukee et mort le 19 avril 1937 à Cambridge.

Biographie

Il se spécialise en premier lieu sur l'embryologie des insectes et étudie auprès de Georg Baur (1859-1898), Anton Dohrn (1840-1909) et Charles Otis Whitman (1842-1910) avant de se tourner vers l'étude du comportement social des insectes, en particulier des fourmis. Il joue un grand rôle dans le développement de l'éthologie aux États-Unis d'Amérique et tente de populariser ce terme (dans son usage actuel) dans un article en 1902 dans Science.

Grand taxinomiste, il décrit de nombreuses espèces. Il est le conservateur des invertébrés à l'American Museum of Natural History de New York de 1903 à 1908. Il est élu à la National Academy of Sciences.

Wheeler entretient une relation suivie avec le myrmécologiste et coléoptériste britannique Horace Donisthorpe (1870-1951). Wheeler lui dédiera son premier ouvrage sur les fourmis en 1915. Il traduit en anglais les ouvrages d'Auguste Forel (1848-1931). Il est membre de diverses sociétés savantes dont le Cambridge Entomological Club[1].

Wheeler a proposé de considérer les fourmilières, «sociétés» de fourmis, comme des organismes vivants à part entière ; il les classe comme superorganismes.

Liste partielle des publications

Source

Note

  1. Cf. Obituary : W. M. Wheeler. Psyche, 44 : 60.
  2. Exemplaire numérique sur Internet Archive.

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : wheeler - cambridge - fourmis - premier - insectes - science - museum - ouvrage - sociétés -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/William_Morton_Wheeler.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 27/10/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu